Favoriser l'autogestion dans les classes du Programme primaire (rédigé initialement pour ManageBac)

Par Bianca Duceppe

Au cours de la dernière année, l'enseignement des compétences AdA a pris une signification particulière dans l'environnement d'apprentissage virtuel. La pandémie nous a obligé à réfléchir plus profondément à la manière dont les élèves apprennent. La pandémie a également mis en lumière l'importance d'enseigner à nos jeunes comment apprendre à apprendre pour les aider à prendre conscience des stratégies d'apprentissage qui fonctionnent le mieux pour eux, celles qui ne fonctionnent pas et celles qui peuvent être améliorées.

Le cadre de référence des AdA de l'IB offre plus d'une centaine de choix d'actions que les élèves pourraient entreprendre pour mieux réussir leurs études, j'en conviens, mais surtout pour se donner des outils pour mieux réussir dans leur vie en général. Ce cadre de référence est réparti sur un large éventail de compétences combinant à la fois des compétences dites de base avec d'autres, disons-le, plus complexes. À mes yeux et selon mon expérience terrain, j'oserais dire que toutes les compétences AdA sont également importantes et utiles tant et aussi longtemps qu'elles répondent aux besoins des jeunes qui sont assis devant vous en salle de classe.

Mais quels sont les besoins les plus importants de vos élèves en matière de développement des compétences? Comment cartographiez-vous ces compétences et comment vous assurez-vous de les introduire explicitement? Comment soutenez-vous vos enseignants dans ce processus de planification? Voilà quelques questions de base que votre école devrait aborder avant de se lancer dans l'expérimentation d'un programme lié aux AdA. Ces questions peuvent sembler évidentes, mais plusieurs milieux ont tendance à sauter ces étapes préparatoires indispensables, alors que le succès de leur mise en œuvre en dépend.

Je suis souvent appelée à accompagner des écoles pour les guider dans ces questionnements préparatoires, mais pour les besoins de ce blogue, je vous propose plutôt de plonger directement dans l'enseignement d'une compétence d'autogestion, celle de la pratique de la pleine conscience.

Regardons cela de plus près

Votre attention s'il vous plait!

  • Adopter des stratégies pour améliorer sa concentration et éviter les distractions.
  • Être conscient des liens entre le corps et l'esprit.

Objectif

Encourager les élèves à développer et à améliorer leurs compétences d'autogestion en leur apprenant à remarquer leurs propres pensées et émotions et à utiliser cette conscience pour rester concentrés quand ils en ont besoin.

Instructions

Expliquez que dans cette activité, chacun aura la possibilité d'apprendre à faire attention à la façon dont il ou elle remarque sa conscience sensorielle.

  1. Demandez aux élèves de prendre un moment pour faire une pause, de s'asseoir tranquillement, car vous voulez qu'ils examinent tous leurs sens un à la fois, qu'ils soient conscients de chacun de leurs sens.
  2. Posez-leur les questions suivantes : remarquez certaines choses que vous voyez autour de vous, certaines choses que vous pouvez entendre, sentir, goûter dans votre bouche, ressentir sur votre peau, certaines choses que vous remarquez à propos de vos émotions en ce moment. Faites une courte pause entre chaque question.
  3. Demandez à certains élèves de partager leurs observations avec le reste de la classe.
  4. Après que quelques élèves se soient portés volontaires pour partager leurs perceptions, demandez-leur s'ils sont normalement conscients de toutes ces choses autour d'eux. Pourquoi n'en est-il pas ainsi? Expliquez que notre cerveau reçoit beaucoup d'informations à chaque seconde à travers chacun de nos sens, mais que nous ne prêtons attention qu'à certaines d'entre elles.
  5. Trouvez un moment pour pratiquer cet exercice tous les jours pour aider les élèves à autoréguler leurs sensations dans leur corps et à être conscients de celles qui doivent être corrigées lorsqu'elles deviennent une distraction.
  6. Pour une autoévaluation plus précise :
    1. Invitez les élèves à évaluer régulièrement le développement de cette compétence en utilisant des cartes d'autoévaluation co-construites par la classe - avec deux à trois rubriques par carte et un visuel pour soutenir les associations entre les éléments d'information. Ayez une carte pour chaque étape du développement d'une compétence (1-novice, 2-apprenant, 3-praticien et 4-expert).
    2. Dispersez quatre carrés sur le sol - un pour chaque étape de développement d'une compétence - et demandez aux élèves de se placer sur le carré qui représente le mieux leur niveau de développement.
    3. Faites remarquer que si les copains choisissent d'aller sur un même carré, c'est qu'ils ont probablement quelque chose en commun. Demandez-leur de partager ces éléments.
    4. Posez des questions réflexives : Quelles actions aimeriez-vous continuer, commencer ou arrêter de faire pour améliorer votre conscience sensorielle? Pourquoi est-il important d'être sensible à votre propre réflexion? Etc.

Activité supplémentaire pour la petite enfance

  1. Rassemblez les élèves en cercle et révisez ce que signifient être concentré et être conscient de nos propres pensées et émotions. Rappelez à la classe qu'il existe de nombreuses façons dont chaque personne peut apprendre à améliorer sa concentration. Créez un jeu qui met l'accent sur la conscience sensorielle avec différentes variations selon le groupe d'âge.
  2. Demandez à la moitié des élèves de choisir une carte « Focus et concentration » (préparez des cartes pour chaque sens avec un support visuel) et dites-leur qu'ils l'utiliseront pendant le jeu pour poser une question à un partenaire qui n'a pas de carte. Partagez au préalable quelques idées sur la façon d'utiliser les cartes, par exemple montrez la carte avec une oreille et dites : qu'entendez-vous?
  3. L'autre moitié du groupe - sans carte - se verra poser une question et prendra un moment pour faire une pause, scanner ce sens particulier dans leur corps et répondre à la question en utilisant une réponse comme « quand je m'arrête et que je me concentre sur ce sens, j'entends… ».
  4. Démarrez le jeu et invitez-les à se déplacer dans la salle. À votre signal (rythme musical ou applaudissements ou devise de la classe, etc.), demandez-leur de se regrouper par paires, en vous assurant qu'il y ait au moins un élève avec une carte dans chaque paire.
  5. Donnez-leur quelques minutes pour faire une pause et répondre à leur question de conscience sensorielle et s'aider les uns les autres à devenir plus conscients de toutes les informations que nous pouvons obtenir à travers chacun de nos sens et émotions.
  6. Après plusieurs tours, rassemblez la classe pour discuter de l'expérience. Demandez : quel est votre sens le plus aguerri (fort) et celui qui a le plus besoin d'être corrigé.

Adaptations pour un environnement d'apprentissage virtuel

Invitez les élèves à publier leurs résultats sur Padlet ou via Flipgrid si vous souhaitez enregistrer leurs réponses (audio ou vidéo). Vous pouvez également les inviter à répondre à vos questions directement à l'aide d'applications de sélection de nom telles que Kidpick, Random Name Selector Pro ou StickPick.

Extension

Faites de la conscience sensorielle une routine quotidienne en posant aux élèves une question par jour, par exemple pendant une semaine. Voici quelques exemples de questions que vous pourriez poser :

  • Jour 1 - regardez ce que j'ai partagé sur mon écran. Demandez : qu'est-ce qui vous saute aux yeux? Ensuite, invitez les élèves à porter à nouveau attention pour voir ce qu'ils ont manqué et demandez : qu'est-ce que vous voyez de plus? Ils devraient proposer de nouvelles idées.
  • Jour 2 - touchez le matériel de quelque chose, par exemple, votre chandail. Remarquez la sensation que cela vous procure. Maintenant, touchez vos cheveux. Quelle est la différence entre ces deux éléments?
  • Jour 3 - écoutez le son que je vais partager avec vous. Êtes-vous capable d'identifier ce que c'est? Je vais commencer à lire une histoire et voir si vous pouvez rester concentrés jusqu'à la fin. Était-ce difficile de rester concentré? Aviez-vous tendance à commencer à penser à autre chose? Quelles stratégies pouvez-vous adopter pour améliorer votre concentration et vous entraîner à surmonter les pensées distrayantes? Par exemple, utilisez votre imagination pour vous faire des images dans votre tête afin de vous représenter l'histoire que je vous raconte.
  • Jour 4 - demandez à vos élèves d'apporter un morceau de chocolat ou une baie et invitez-les à le mettre dans leur bouche sans le croquer, juste pour porter attention aux sensations que cela crée sur leur langue, sur leur palais, etc. Ensuite, invitez-les à le mâcher lentement et à remarquer les saveurs qu'il dégage. Demandez-leur de partager leurs sensations lorsqu'ils mangent avec une telle attention.
  • Jour 5 - prenez votre gomme à effacer et approchez-la de votre nez. Comment pouvez-vous décrire son odeur?

Dans l'ensemble, lequel de vos sens serait votre meilleur allié pour vous ramener à un état de concentration? Lequel serait le plus difficile?

Sur la base des commentaires reçus par les enseignants, cette compétence spécifique est généralement décrite comme facile à enseigner et beaucoup se considèrent comme étant au niveau « expert » lorsqu'il s'agit de l'enseigner. Pratiquer et améliorer cette compétence spécifique au quotidien peut être très utile pour aiguiser la concentration des élèves - leur discours intérieur - et également pour accroître leur conscience des autres et mieux se connecter avec le monde qui les entoure.

Faire défiler vers le haut